Nos dernières actions

Mon logement demain : et si on déménageait ? (depuis 2018)

D’après Santé publique France, plus de 9000 personnes âgées de 65 ans et plus décèdent chaque année des suites d’un accident de la vie courante. Il s’agit essentiellement de chutes qui interviennent régulièrement au domicile et qui rappellent l’importance d’avoir un logement aménagé et adapté à sa perte d’autonomie.
Dans une démarche de prévention, au-delà de l’adaptation de son logement actuel,  ne conviendrait-il pas d’aller plus loin dans votre réflexion et d’anticiper un éventuel déménagement ?
Comment faire les bons choix ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
La CARSAT Rhône Alpes porte depuis 2 ans avec le CRITADA (Centre Recherche Innovation Territoires Amis des Ainés) le programme « Mon logement demain : et si on déménageait ? » avec les bailleurs Lyon Métropole Habitat, l’OPAC du Rhône, Grand Lyon Habitat, Est Métropole Habitat et l’OPAC de Savoie.

Démystifier le déménagement

L’attachement à son logement actuel peut être un frein au déménagement et inciter à remettre à plus tard ce choix. Pourtant, il est nécessaire d’anticiper pour ne pas se retrouver dans une situation inconfortable en cas de perte d’autonomie.

Il y a de nombreux avantages à déménager : votre logement actuel n’est-il pas trop grand ? Payez-vous trop de charges ? Ne serait-il pas plus pertinent de vivre dans un logement plus petit mais mieux situé et plus confortable ?

Prenez le temps d’y réfléchir en pesant les avantages et les inconvénients au sein de votre couple et avec vos enfants. Parlez-en autour de vous. Petit à petit, vous trouverez des réponses à vos questionnements et ainsi vous pourrez faire le choix qui vous convient le mieux.

Et si on prenait les transports en commun ? (2019)

La Métropole de Lyon compte 207 000 habitants ayant plus de 65 ans soit l’équivalent de la population totale de Villeurbanne + Vaulx en Velin + Pierre Bénite. Ce chiffre augmentera fortement dans les prochaines années (+30% des + de 65 ans d’ici 15 ans). Face à cet enjeu, le CRITADA en partenariat avec la Conférence des financeurs de la Métropole de Lyon et le groupe KEOLIS, a lancé le programme « Et si on prenait les transports en commun ? » avec comme objectifs :

  • De s’assurer que les jeunes séniors utilisateurs de transports en commun continueront d’utiliser le réseau TCL après le passage à la retraite ;

  • De mieux accompagner les conséquences de la déprise dans l’exploitation du réseau afin de lever les freins à l’usage des transports en commun (peur de chuter dans le bus, sentiment d’insécurité, difficultés dans l’usage régulier des transports en commun…) ;

  • D’acculturer de jeunes séniors non utilisateurs de transports en commun (principalement dans les communes péri-urbaines) pour les rassurer et les inciter à utiliser l’offre publique de transports et ainsi lutter contre l’isolement.