FACE A LA COVID-19

Episode 7:
L’ancienne ministre déléguée aux personnes âgées et médecin retraitée du CHU de Bordeaux, Michèle Delaunay revient sur la première vague du confinement avec à la fois la prise de conscience des familles de l’importance de leurs anciens mais également un déni du grand âge à l’échelle de la société et une montée de l’âgisme.

Episode 6:
Jean-Manuel KUPIEC est Conseiller du Directeur Général de l’OCIRP. Il revient sur les actions collectives mises en place pour soutenir les branches les plus impactées par la crise. L’OCIRP, acteur de la protection sociale complémentaire, union d’institutions de prévoyance est un assureur à vocation sociale à but non lucratif. Avec ses membres, il agit à la fois au cœur des branches professionnelles, des entreprises et de la société. Depuis plus de 50 ans, il propose une protection durable aux salariés et à leur famille, dans le cadre de contrats collectifs, pour les aider à faire face aux risques de la vie: veuvage, orphelinage, handicap, perte d’autonomie, aidants.

Episode 5: 
Catherine PONS dirige un EHPAD dans la Loire de 79 places avec un accueil de jour de 12 places. Elle revient sur l’annonce du confinement, le courage et la bienveillance des équipes. Comme dans nos précédents épisodes, elle revient sur la volonté des résidents de continuer à vivre malgré les risques. Elle évoque également sur la nécessité de bien penser l’architecture des EHPAD pour être plus efficient lors d’épidémies. Elle esquisse ainsi l’EHPAD de demain.

Episode 4: 
Nelly Hautbois Caestecke est responsable de résidence autonomie. Elle revient sur le confinement et les conséquences sur les résidents. Elle évoque notamment la caractère contradictoire du terme « Autonomie » et les obligations mises en œuvre pour protéger les résidents ainsi que le rapport à la mort et à la maladie qui peut être très relatif pour une partie des séniors.

Episode 3: 
Le Dr Kévin Phalippon est Pharmacien et Président d’une Maison de Santé dans le département de l’Ain. Les pharmaciens ont été en première ligne comme professionnel de premier recours pour assurer notamment la continuité dans la délivrance des médicaments. La crise de la Covid-19 met en avant l’urgence de placer au cœur des politiques publiques la prévention auprès de différents publics. Il prône un renforcement des actions du Pharmacien auprès de la population et l’importance d’un exercice coordonné.

Episode 2: 

Marika Denil est infirmière dans le département de l’Ain. Le confinement a entrainé une forte diminution des demandes de soin chez ses collègues . Elle met en avant la forte solidarité entre les professionnels de santé. En revanche, si l’élan de soutien de la population a été fort pendant la crise, elle regrette aujourd’hui la relative indifférence de la population. Le monde d’après n’est pas forcément pour tout de suite.

Episode 1: 

Le Docteur Elghozi est médecin généraliste à Créteil. Le confinement a eu pour conséquences d’accélérer la coordination entre les acteurs de santé de son territoire et l’a fait évoluer dans ses pratiques auprès de ses patients.